Monument des 18 ponts

EXPLOSION des 18 PONTS Lille-Moulins

 

dsc08324-1.jpg

MONUMENT RUE DE MAUBEUGE

 

AVEC DES IMAGES DU PASSE DES DEGATS DE L'EXPLOSION

 

Le bastion des 18 ponts était fait de 18 arches alignées sur 2 niveaux, raccordé au train de ceinture. Les allemands en avait fait une poudrière pendant la premiére guerre mondiale. Intégré aux fortifications, il était situé le long du Boulevard de Belfort, à proximité de l'emplacement actuel de l'Hopital Saint Vincent. Le 5 janvier 1916, un train de 50 wagons de mélinite arrive en gare de Fives. Les anglais, dans la nuit du 5 au 6 canonnent, la gare St Sauveur, les voies entre les gares de Fives et St Sauveur, les rues Danton, Trévise, Kléber occasionnant d'importants dégats, sans atteindre le convoi. Les 500 tonnes d'explosifs sont transportées et entreposées dans le bastion.

Dans la nuit du 10 au 11 janvier à 3 h 30, une terrible explosion ravage le quartier de Moulins, la poudrière explose. Bilan de l'explosion 104 morts 3 à 400 blessés dont 116 grièvement. Pertes allemandes déclarées 30 morts. Dégâts : 21 usines détruites, 738 maisons soufflées. Deux rues sont complétement disparues. Coût des dégâts 60 millions de francs ( 1914 ) Les lourdes structures des nombreuses filatures du quartier, ont fait bouclier au souffle de l'explosion. Malgré cela des débris sont retrouvés à Ronchin, la toiture de l’école des Arts et Métiers Bd Louis XIV est en feu. Une pierre de plusieurs centaines de kilos traverse l'atelier rue de Douai du sculpteur Déplechin (on lui doit la statue du Petit Quinquin). Le bruit de l'explosion a été perçu à Breda en Hollande.